Nos traitement

Infiltration de collagène de type 1

Qu’est-ce que le collagène de type 1?

Tout récemment, l’utilisation combinée de PRP et de collagène a été proposée pour faciliter la cicatrisation des tendons (pour en savoir plus). Il s’agit d’un traitement prometteur, mais dont l’efficacité exacte reste à mettre à l’étude.

Le collagène de type 1, d’origine végétale, permet d’ajouter au tendon les composants nécessaires pour reconstruire une structure conjonctive saine (soit un “squelette de tendon” solide).

Comment se déroule une injection de collagène de type 1?

Le praticien commence par effectuer une prise de sang sur le patient. Il centrifuge ensuite son sang dans une centrifugeuse, ce qui permet de séparer les globules rouges des plaquettes (la partie superficielle du sang PRP).

Ensuite, le tendon est repéré sous écho-guidage. Selon les besoin, une anesthésie locale est pratiquée. Le tendon malade peut être “préparé” pour intégrer le PRP et le collagène de type 1 avec un “criblage à l’aiguille”, soit le fait de poinçonner le tendon à l’aide d’une aiguille. Les “petits trous” effectués ainsi dans votre tendon pourront accueillir les substances actives injectées.

Le collagène de type 1, disponible dans une seringue pré-remplie, est mélangé au juste PRP avant d’être injecté sous contrôle échoguidé, à l’endroit souhaité.

Indications

Tendinopathie dégénérative (avec “affaiblissement” du tendon).

Contre-indications

Aucune.

En revanche, il y a des précautions à prendre:

  • Eviter les anti-inflammatoires, l’aspirine et la cortisone dans les jours qui précèdent et qui suivent le geste;
  • Gérer les éventuelles douleurs avec la glace;
  • Observer un repos relatif pendant deux à cinq jours après le geste.

Efficacité

A ce jour, l’efficacité reste à déterminer. Les premiers résultats sont encourageants.

Douleurs

Le geste peut être douloureux, c’est pourquoi il est conseillé de prendre du Dafalgan (paracétamol) avant.

Retour vers tous les traitements